Category Archives: Jonathan Edwards

Creatures as pure accident

” Sans doute, quand il s’agit des créature muables et changeantes, ce qui ne se dit pas de la substance, se dit de l’accident, car en elles tout est accidentel, la grandeur et les autres qualités, puisque ces qualités sont susceptibles … Continue reading

Posted in Augustine, Being and beings, David Hart, Gregory of Nyssa, Immutability, Jonathan Edwards, Robert Jenson, Uncategorized | Tagged , , , , , , , , | Leave a comment